Politique

De retour aux affaires, Bodjona : « Portez-moi en prière »  

Douze ans après être tombé en disgrâce auprès du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, l’ancien puissant ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona revient au devant de la scène politique togolaise.

Celui-là qui a été limogé puis incarcéré en 2012 pour des déboires judiciaires, a été nommé le 29 décembre dernier conseiller spécial chargé des affaires politiques. 

Un choix stratégique rendu public ces derniers jours, alors que les élections législatives et régionales doivent se tenir d’ici à la fin du mois de mars.

Dans la foulée, cette nouvelle nomination continue de susciter des réactions mitigées au sein de la classe politique togolaise.

L’ancien bras droit de Faure Gnassingbé, évoque sa nouvelle mission à la présidence togolaise.

« Je voudrais vous demander de porter Pascal Bodjona dans toutes vos prières afin qu’avec constance, avec connaissance, discernement et intelligence, au mieux de mes forces et capacités, à assister Monsieur le président de la République dans sa noble et exaltante, mais aussi très difficile mission, qui est celle de conduire le peuple togolais et ce pays vers des lendemains meilleurs. Je vous dis encore une fois merci du fond de mon cœur », a déclaré Pascal Bodjona, le week-end écoulé, devant de la communauté Kidjangue, à Lomé, comme relayé par notre confrère en ligne, Togo Post.

Dans son intervention, ce dernier a également invité ses frères au pardon, à l’acceptation mutuelle et à la tolérance, gage de paix et de cohésion sociale. 

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication