Santé

Dr Gilbert Tsolenyanu : « L’agent de santé n’est pas une pharmacie ambulante »

Gilbert Tsolenyanu_togopeople

Au Togo, dans les établissements publics, le personnel de santé essuie constamment des critiques virulentes : accueil déplorable, manipulation à outrance de téléphone portable, propos déplacés, absence de compassion, vente illicite de médicaments…

Prenant la mesure de la situation, le secrétaire général du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), Dr Gilbert Tsolényanu, invite ses collègues  à cesser ces pratiques qui sont de nature à déteindre sur les efforts de l’ensemble du personnel soignant.

« En attendant que nous allions à l’effectivité de l’Assurance maladie universelle, il faut que nous nous remettions en cause par rapport à des critiques qui nous essuyons, notamment le mauvais accueil et certaines pratiques peu orthodoxes », a lancé Dr Gilbert Tsolenyanu, à la rentrée syndicale du Collectif des syndicats de la santé au Togo (CSST), le mercredi 31 janvier dernier.

« Ceux qui viennent au service avec des sacs plein de médicaments doivent mettre fin à cela. L’agent de santé n’est pas une pharmacie ambulante »

Il faut noter tout de même qu’au Togo, les médecins et sages-femmes exercent parfois leur profession dans des conditions peu reluisantes.

Pour vos portraits, pub et couvertures médiatiques… Joignez-nous au (+228) 90243980 / 70223686

About author

Directeur de Publication / Contact : +22890243980