Economie

Dynamique d’activité, 7 339 conteneurs accueillis sur le port sec d’Adétikopé en 2022

Ayant surmonté les défis initiaux de sa mise en service, le Port sec d’Adétikopé, inauguré en 2021, semble progressivement affirmer son rôle dans le paysage logistique togolais. Doté d’une capacité de stockage notable de 12 500 EVP (équivalent vingt pieds), l’infrastructure logistique a accueilli 7 339 conteneurs et 6 364 camions en 2022, alors que 6 607 conteneurs et 5 058 camions ont quitté le site, selon les informations obtenues par Togo First. 

Point stratégique pour le transfert de marchandises vers les pays enclavés de l’Hinterland, tels que le Burkina Faso, le Niger et le Mali, le Port sec d’Adétikopé apparaît comme un nœud important pour alléger la charge du Port autonome de Lomé, et potentiellement améliorer la fluidité de son trafic. 

Ces premiers chiffres, ceux de l’année 2022, suggèrent d’ailleurs que cette plateforme intermodale pourrait être un acteur clé pour soutenir la vision du Togo de devenir un hub logistique régional d’importance.

Situé à 27 km au nord de Lomé dans l’enceinte de la Plateforme industrielle d’Adétikopé, le port sec est connecté à une zone de stationnement réservée aux véhicules de transport arrivant et partant du Port autonome de Lomé, des frontières douanières et des zones économiques du Togo. 

Ce nouveau hub logistique, avec sa capacité de stockage notable, est censé servir de plateforme de manutention et de transit pour les marchandises en provenance du Port de Lomé en pleine croissance. 

Source : Togo First

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication