Education

Enseignement supérieur au Togo : ESA célèbre ses multiples reconnaissances à l’échelle internationale

Hissée au rang des écoles les plus prestigieuses de la sous région, l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) a célébré le 06 décembre 2022, quatre événements majeurs à son siège basé à Lomé, la capitale togolaise. A la faveur d’une cérémonie haut de couleurs et en présence de personnalités de renom issues de l’univers de la formation professionnelle, l’assistance a été témoin de la présentation de la médaille de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES décernée au Dr Charles BIRREGAH, Fondateur-Directeur Général de l’ESA, de la présentation du Trophée d’Excellence des Olympiades universitaires du CAMES, de la remise officielle du Certificat ISO 21001 et de l’Attestation de membre-titulaire à l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Et naturellement, ça se fête !

L’Ecole Supérieure des Affaires achève l’année en toute beauté. Et la date du 06 décembre 2022 restera gravée dans ses annales.

Pour cause, elle a célébré avec faste ses multiples distinctions honorifiques, pour ses prouesses réalisées en vue d’apporter une plus-value à l’enseignement supérieur aussi bien au plan national, sous régional et international.

Ainsi, par son leadership, sa contribution au développement de l’enseignement supérieur privé au Togo, ses services rendus à l’enseignement supérieur et à la recherche en Afrique notamment dans le cadre du Cames, son implication personnelle dans l’organisation des activités du Cames et de son plan stratégique du développement, Dr Charles Birregah s’est fait Officier International des Palmes Académiques du Cames, le 16 novembre 2022 à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Dans sa démarche vers le multi référentiel, l’ESA a obtenu la certification ISO 21001: version 2018, pour le management de sa formation en plus de de la certification ISO 9001:version 2015 pour le management de la qualité.

En marge de cette cérémonie, Dr Birregah a reçu officiellement ce certificat des mains de Mme Edwige de Souza, Représentante de l’organisme de certification « APAVE ».

Par ailleurs, il faut souligner que l’ESA s’est également distinguée par la qualité de son accompagnement , à la réussite de la 3è édition des Olympiades universitaires du Cames, tenue le 18 novembre 2022 à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

A cet effet, le trophée d’excellence « Mobilisation exceptionnelle » lui a été décerné.

Autre événement pas des moindres célébré ce mardi 6 décembre 2022 par l’ESA : l’attestation de membre-titulaire de l »Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), présente dans 120 pays au monde et comptant jusqu’en octobre 2022, environ 1007 membres.

En termes beaucoup plus clairs, l’ESA est désormais membre du plus grand réseau universitaire au monde. Une décision du Conseil d’Administration de l’AUF, prise lors de sa séance du 7 octobre 2022.

Etant devenue membre de l’AUF, renseigne son représentant, le Prof. Gnon BABA, « l’ESA participera à l’Assemblée Générale de l’agence, avec voix délibérative. Et en tant que membre universitaire, ESA sera éligible aux appels d’offres et aux financements de l’AUF ».

Comme prérogatives, ajoute ce dernier, « ESA participera au rayonnement de la Francophonie scientifique, assurer son développement à l’international, accéder à l’éligibilité aux services de financement, bénéficier des investissements en espace de services, bénéficier des services à la jeunesse francophone ».

« Votre distinction dépasse les limites du Togo voire la sous région », a en outre lancé M Baba, à l’endroit du Dr. Charles Birregah et ses collaborateurs mais aussi ses milliers d’étudiants issus d’horizons divers.

« ESA est une école relativement jeune. Mais a fait des pas de géants. Et ce n’est pas le fait du hasard, mais le fruit d’une consécration, d’un travail titanesque en continu. Et je dois ajouter que les étudiants sortis de l’ESA sont parmi les plus recherchés sur le marché de l’emploi » , s’est pour sa part réjoui Octave Nicoué BROOHM, ancien ministre togolais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, par ailleurs président du Conseil scientifique et pédagogique de l’ESA.

Homme de vision et de foi… Dr Charles Birregah a dans son intervention, témoigné dans un premier temps, sa gratitude envers l’Éternel Tout-Puissant.

« C’est une joie inouïe qui nous anime. L’année ne pouvait pas se terminer mieux que ça. Il faut préciser que c’est un événement historique dans l’histoire de l’Ecole Supérieure des Affaires, du Togo et même du Cames. Et tout s’explique du fait que cette école est une oeuvre divine. Ce n’est pas de ma propre force. C’est Dieu qui m’a instruit de fonder cette école et de lui donner son nom. D’où le slogan : ESA, in God we trust » .

Revenant sur les reconnaissances internationales dont l’ESA s’honore, le Fondateur-Directeur Général de l’école a indiqué que c’est « le « couronnement des tous les sacrifices consentis depuis 2010 ».

« Nos diplômes reflètent une qualité de norme internationale. Et aujourd’hui, c’est avec fierté que nous affirmons que le taux de chômage des diplômés sortis de l’ESA est de zéro pour cent. Tous nos diplômés travaillent dans des entreprises. Une fois leur formation achevée, nos étudiants sont sollicités pour des stages. Et il faut avouer que la demande ne cesse de s’accroître au jour le jour ».

Il faut noter que la cérémonie a connu la présence des délégués des étudiants de chaque filière de l’ESA. Une présence motivée par Dr Birregah, par le fait que ces futurs cadres s’imprègnent des enjeux de cette panoplie de distinctions honorifiques, « afin de les amener à cultiver davantage de l’excellence, chacun dans son domaine ».

Et comme il est de coutume chez lui, le Fondateur-Directeur Général de l’ESA a saisi cette énième occasion pour appeler ses apprenants à « fuir les passions de la jeunesse ». Car, soutient-il, « c’est le chemin de la perdition ».

« Consacrez-vous au travail et placez votre foi en Jésus Christ. Si j’étais déjà orphelin à six ans, mais j’ai pu arriver à réaliser de grandes choses, avec l’aide de Dieu, vous le pouvez aussi. Et je reste convaincu qu’avec courage et détermination, de grandes personnalités sortissant du milieu de vous », a ajouté Dr. Birregah.

Sachant qu’elle forme des étudiants issues de 32 nationalités différentes, ESA offre le cycle de la formation au métier d’expertise comptable à l’instar du DECOGEF (Bac + 3), le DESCOGEF (Bac+5) et le DECOFI (Bac+8) de l’Uemoa. Et la formation doctorale avec l’Université de Douala, au Cameroun.

En images ci dessous, les moments forts de la cérémonie :

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication