Politique

Fin du séminaire gouvernemental : entre projets prioritaires, bien-être social et attractivité économique

Ouverts en début de semaine sous la présidence du chef d’Etat togolais Faure Gnassingbé, les travaux du 2è séminaire gouvernemental de l’année 2022 ont pris fin mardi 13 septembre. Ils ont couvert les secteurs prioritaires comme l’urbanisme, de la santé et de la promotion des investissements privés.

Des dossiers comme la digitalisation des services publics, l’opérationnalisation du Fonds Tinga, la mécanisation agricole et la promotion des agropoles, la cartographie des infrastructures socio-économiques, la mobilisation des ressources, ont été passés en revue. 

Hormis ces questions structurantes, abordées avec l’appui de partenaires techniques et d’experts, l’exécutif togolais a également centré ses échanges sur la problématique transversale du bien-être social.

En ce sens, le gouvernement de Victoire Tomegah-Dogbe compte poursuivre le projet d’extension de l’assurance maladie, en s’appuyant sur la digitalisation pour mieux toucher les populations vulnérables, dans le cadre d’initiatives soutenues notamment par le groupe de la Banque mondiale au Togo. 

« Au sujet de la protection sociale, les actions du gouvernement vont viser la généralisation de l’assurance maladie, notamment à travers la poursuite des réformes du système sanitaire, l’identification biométrique et la création du registre social unique », indique ainsi la Présidence togolaise au sortir des travaux.

Les efforts d’amélioration du climat des affaires ont également fait l’objet d’une attention particulière des autorités qui ambitionnent de renforcer l’attractivité du pays. « La stratégie de développement socio-économique est soutenue par l’amélioration constante du climat des affaires en vue de renforcer l’attractivité du pays aux investissements privés », souligne-t-on.

Source : Togo First

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication