Entrepreneuriat

Gozem et la SFI s’allient pour financer 6 000 conducteurs de moto-taxis

Gozem-togopeople

Gozem a annoncé lundi 13 juin 2022, la signature d’un accord de financement de 10 millions $, soit environ 6 milliards FCFA, avec la Société financière internationale (IFC). Ce financement servira à appuyer au total, 6000 chauffeurs de moto-taxi au Togo et au Bénin dans l’acquisition de nouveaux véhicules, afin d’augmenter leurs revenus.

Ce financement, selon Grégory Costamagna, cofondateur de Gozem, constitue une réponse aux difficultés d’accès au financement auxquelles sont confrontés les conducteurs dans le cadre du renouvellement de leurs véhicules.

« Afin de financer le remplacement de leurs véhicules, les conducteurs de moto-taxis en Afrique de l’Ouest et Centrale ont besoin d’avoir accès à des facilités de crédit d’une valeur de 3 milliards $ par an. Nous sommes donc ravis que la SFI fasse confiance à Gozem pour être à l’avant-garde du développement de financements abordables à ces communautés mal desservies », a-t-il déclaré.

Ce projet de financement permettra également aux conducteurs de Gozem de s’équiper en motos électriques qui pourraient sur le moyen-long terme, remplacer les motos à essence.

Dans cette dynamique, les deux nouveaux partenaires « travaillent ensemble pour tester les motos électriques dans les conditions d’exploitation des moto-taxis » dans les 12 prochains mois.  

Ils soutiennent que l’adaptation des motos hybrides, à grande échelle, « permettra non seulement de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi aux conducteurs de pouvoir économiser de l’argent, grâce à la réduction des coûts d’énergie et d’entretien ».

Ce financement est en effet, en phase avec le programme V+ de Gozem à travers lequel, il a financé en 14 mois, plus de 2000 conducteurs pour acquérir des véhicules.

Plus tôt en  2021, la start-up développeur d’application de transport, avait levé  environ 3 milliards FCFA, auprès de AAIC, Thunes (TransferTo), Momentum Ventures (SMRT), Innoport Ventures (Schulte Group), CMC Ventures (National Express) et Liil Ventures (Mobility ADO), pour étendre ses activités en Afrique francophone.

Source : Togo First

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication