Société

Grand Lomé : face aux inondations, de possibles évacuations

Au Togo, le gouvernement appelle les populations habitant dans des zones inondables du grand Lomé et de la région maritime à se préparer pour « d’éventuelles actions d’évacuation ». Ceci, à cause « des prévisions météorologiques qui annoncent de grandes pluies », pouvant compliquer une situation déjà tendue dans plusieurs parties du sud-côtier, selon un récent communiqué officiel.

Ces précipitations pourraient en effet « aggraver les risques liés à l’occupation des zones inondables et entraîner la submersion ou la défaillance technique des installations de protection contre les inondations telles que les bassins de rétention d’eaux pluviales« , indique-t-on.

Cette alerte fait suite aux fortes pluies qui ont frappé cette semaine, la capitale et ses environs. Dans la région maritime et le Grand Lomé, plusieurs ménages ont ainsi enregistré des dégâts matériels pour cause d’inondations.

Eviter les zones inondables 

Dans la foulée, face à ces sinistres de plus en plus récurrents, on appelle les populations à éviter d’occuper les zones inondables et d’y ériger des constructions. « Il est rappelé à l’attention de tous que l’obtention du permis de construire est obligatoire pour entreprendre tout projet de construction de quelque nature que ce soit« , indique-t-on.

Les sinistres en périodes pluvieuses restent un défi persistant dans le pays du Golfe de Guinée, et le souci de les prévenir a suscité plusieurs programmes et plans de contingence, alors que les défis se font de plus en plus aigus.

Pour rappel, au Togo, selon les prévisions de l’agence nationale de météorologie, la grande saison pluvieuse, qui n’en est encore qu’à ses débuts, devrait se poursuivre jusqu’en septembre.