Société

Grand Lomé : lancement d’un projet d’accès à l’eau au profit de près d’un million de personnes

Au Togo, la politique de facilitation de l’accès à l’eau potable suit son cours avec le lancement le mardi 10 octobre 2023 à Lomé du projet de sécurité hydrique en milieu urbain au Togo (PaSH-MUT) par la Cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé. 

Financé par le Groupe de la Banque Mondiale à hauteur de 100 millions de dollars US, soit 60 milliards de francs CFA, le projet va participer à l’extension de l’accès à l’eau potable dans le Grand Lomé.

Concrètement, dans sa phase de réalisation, 6 systèmes autonomes d’approvisionnement en eau potable dans les zones périphériques de Lomé seront mis en place. Également, le projet permettra de doter la société Togolaise Des Eaux (TDE) d’un mécanisme de renforcement de sa capacité de production d’eau dans Lomé Commune.

Ce projet prévoit la construction et la réhabilitation des forages, des systèmes de production, de traitement et de stockage de l’eau ainsi que  le remplacement et l’extension de réseaux de distribution d’eau dans le Grand Lomé en lien avec le Plan directeur du Grand Lomé.

« Ce projet couvre un éventail de domaines allant de l’approvisionnement d’eau potable à l’assainissement en passant par la gestion des ressources en eau, l’hygiène et le renforcement institutionnel avec un impact important sur les jeunes filles en milieu scolaire », a indiqué le ministre d’Etat, ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise, Yark Damehane.

Pour sa part, Fily Sissoko, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo, soutient que « ce projet vient soutenir le cadre de réforme sectorielle, notamment par la mobilisation du secteur privé pour aider le Togo à fournir de l’eau en quantité suffisante et en qualité au plus grand nombre de ménages dans le Grand Lomé ».

A terme, le PaSH-MUT devrait permettre à près d’un million de personnes dans le Grand Lomé, d’après le Premier ministre, de bénéficier d’une amélioration de la qualité des services, dont 200 000 résidents d’être raccordés aux réseaux d’eau potable pour la première fois. 

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication