Société

Incendie du marché d’Agoè-Assiyéyé : les importateurs et les grossistes se mobilisent autour des victimes

Au Togo, la solidarité nationale s’organise un peu plus autour des commerçantes du marché d’Agoè-Assiyéyé, près d’une semaine après le violent incendie qui a ravagé la quasi-totalité de l’infrastructure. Après les institutions de microfinance il y a quelques jours, c’est au tour des importateurs et grossistes de s’engager à soutenir les victimes.

Ces acteurs majeurs de la chaîne d’approvisionnement de marchandises ont en effet été réunis mardi 26 décembre à Lomé par la ministre du commerce, Rose Kayi Mivedor.   

L’objectif était notamment de solliciter l’accompagnement de ces grossistes aux côtés des revendeuses.

« J’ai souhaité rencontrer les importateurs tous secteurs confondus, pour leur demander, dans leurs rôles de citoyens, de les accompagner. Nous sommes en période de fin d’année et nos revendeuses reviendront vers vous pour acheter de nouveaux produits. Evitons les bulles spéculatives, aidons-les à se relever et à reprendre l’activité », a détaillé Rose Mivedor.

La démarche a été accueillie favorablement par les acteurs, qui se sont engagés à appuyer autant que possible les efforts des commerçantes.

Également représentée lors des discussions, l’Agence nationale de la sécurité alimentaire (ANSAT) a d’ores et déjà annoncé son intention de mettre à disposition, dans un premier temps, 140 tonnes de céréales. Le stock sera composé de maïs, de riz, de sorgho, et de haricot.

Pour rappel, ce sont près de 6.000 commerçantes et commerçants qui ont été impactés par le sinistre. L’évaluation des dégâts est toujours en cours, tout comme l’enquête confiée à la Gendarmerie nationale.

Source : Togo First

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication