Santé

« Le domaine de la santé ne doit pas être considéré comme la chasse gardée de l’Etat », Yves Dossou (INSP!R-Togo)

L’International Network for Social Protection Rights (INSP!R-Togo) et ses partenaires réfléchissent sur comment relever des défis majeurs liés à la santé publique. Convaincue que la jouissance d’une bonne santé demeure un élément fondamental des droits de l’Homme reconnus dans plusieurs textes et instruments internationaux, cette organisation a initié les 6 et 7 décembre à Lomé, un Forum sur la santé publique au Togo. Ceci, en collaboration avec le Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) et le Groupe des 8 organisations de la société civile (G8). Cette rencontre de deux jours, soutenue par WSM (We Social Movements) de Belgique, s’est tenue au CSI-AFRIQUE (ex-FOPADESC) à Agoè Nyivé, banlieue nord-ouest de Lomé.

C’est une évidence. Face à la pandémie liée à la Covid-19, le Togo a fait preuve d’une capacité inouïe de riposte et de résilience.

Une prouesse qui d’ailleurs a hissé ce petit pays de l’Afrique de l’ouest au premier rang de la sous-région ouest africaine avec une moyenne de 72,8 sur 100, derrière le Rwanda (80,8 / 6è mondial) au niveau africain. 

Mais face à ces progrès sensibles, quelles stratégies pour maintenir le cap, dans le but de promouvoir le bien-être de tous ? Voilà l’interrogation majeure.

Comment œuvrer pour sortir toutes les approches pouvant permettre d’améliorer le système de santé du Togo et accélérer la mise en œuvre de la couverture sanitaire universelle ? En voilà une autre, pas des moindres.

Dans l’optique d’une nouvelle Politique Nationale de Santé (PNS), horizon 2022, élaborée en 2011 par le Département de la santé du Togo, après celle de 1998, INSP!R-Togo a jugé utile d’initier ce Forum, afin de mettre tous les acteurs au même diapason dans, cette politique qui sert d’orientations stratégiques à la planification nationale et de cadre de référence pour l’ensemble des intervenants dans le secteur de la santé au Togo.

A en croire Yves Komlan Dossou, Coordonnateur général de INSP !R-Togo, il s’agissait donc de « créer un espace ouvert de dialogue, de réflexion et d’analyse des enjeux et défis nationaux en matière de santé publique, en vue de formuler des propositions d’alternatives de promotion du droit à la santé et de la prise en compte de l’approche « la santé dans toutes les politiques ».

Dans le détail, souligne ce dernier, « les présentes assises offrent un cadre de présentation et de discussion de mise en œuvre du PNDS, d’en dégager les défis résiduels, d’explorer les perspectives pour le prochain cycle du plan de mise en œuvre de la politique nationale de la santé du Togo. Une communication vous sera d’ailleurs faite à ce propos ».

Selon M Dossou, « le domaine de la santé ne doit pas être considéré comme la chasse gardée de l’Etat ».

« Si ce dernier doit garantir pour tous le droit à la santé tel que prescrit par notre loi fondamentale, chacun d’entre nous doit y contribuer ». « Chacun doit jouer sa partition en premier lieu les organisations de la société civile comme force de propositions citoyenne« , martèle le Coordonnateur général de INSP !R-Togo.

A souligner au passage que ce Forum intervient à la veille de l’arrivée à échéance du deuxième plan national de développement sanitaire (2017-2022), principal instrument d’opérationnalisation de la politique nationale de la santé.

Ainsi, s’attend-il, à voir les présentes assises offrir « un cadre de présentation et de discussion de mise en œuvre du PNDS, d’en dégager les défis résiduels, d’explorer les perspectives pour le prochain cycle du plan de mise en œuvre de la politique nationale de la santé du Togo ».

La rencontre, organisée par INSP!R-Togo en collaboration avec le G8, se veut donc une réponse aux préoccupations et mobilisations en cours et s’inscrit donc dans la dynamique collective de notre engagement et contribution pour la promotion du « droit à la santé » et « la santé dans toutes les politiques au Togo ».

Revenant sur les travaux proprement dits, il était essentiellement question d’amener les participants à s’approprier les grands enjeux et défis nationaux en matière de santé publique via le PNDS et l’état des lieux y afférent; à s’approprier le concept du droit à la santé et les normes internationales et nationales qui le sous-tendent, et l’approche « la santé dans toutes les politiques », ainsi que les déterminants sociaux, pour sa mise en œuvre efficace et efficiente.

Ce Forum avait également permis de renforcer les capacités des participants sur les principales approches de mise en œuvre de « la santé dans toutes les politiques » ; amener ces derniers à s’approprier les résultats de l’approche gouvernementale et d’autres approches de la mise en œuvre de « la santé dans toutes les politiques » au Togo et ailleurs.

Durant les deux jours, des acteurs des mouvements sociaux ont vu donc leurs capacités renforcées dans la  promotion, la mise en œuvre et l’évaluation de l’approche « la santé dans toutes les politiques.

Enfin, l’organisation de ce Forum avait pour but de promouvoir l’engagement et la collaboration intersectorielle des différents acteurs dans la mise en œuvre de la santé dans toutes les politiques. Mais aussi, informer les participants du processus d’élaboration d’un nouveau PNDS.

Pour rappel, en octobre 2012, Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) en collaboration avec le Syndicat des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT), ont commandité et validé les résultats d’une étude pour mettre en évidence les manquements sensibles dans les conditions de vie et de travail du personnel soignant au Togo, tant dans le public que privé.

Il est à noter que cette étude a fait des recommandations à l’endroit du gouvernement. Les commanditaires de cette étude poursuivent des consultations régulières pour l’obtention des réponses satisfaisantes aux doléances du personnel soignant.

« La santé dans toutes les politiques : état des lieux, enjeux, défis et perspectives », c’est le thème principal sur lequel était axé cette rencontre qui, faut-il le préciser, s’inscrit dans le programme 2022-2026 d’INSP!R-Togo.

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication