Economie

Le Togo et la BAD signent deux nouveaux accords de financement à hauteur de 31 milliards FCFA

Le Togo représenté par Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances, et la Banque africaine de développement (BAD) par Wilfrid Abiola, son responsable pays, ont signé deux nouveaux accords de financement, jeudi 27 juillet 2022. Ces engagements portent sur deux projets d’initiatives : le financement du Projet d’accompagnement des jeunes hommes et femmes entrepreneurs sur les chaînes de valeur créatrices d’emplois, à hauteur de 28,1 milliards de francs CFA ; et des études de faisabilité pour le Programme de construction de 20 000 logements à coûts abordables au Togo, pour un montant d’environ 3,1 milliards FCFA.

28,1 milliards francs CFA pour l’entrepreneuriat des jeunes

Dans le détail du premier financement (le projet d’accompagnement des jeunes hommes et femmes entrepreneurs, sur les chaînes de valeur créatrices d’emplois), le Groupe de la BAD décaisse un don de 12,4 milliards FCFA, et un prêt de 2,7 milliards FCFA. Ceci comprend également un cofinancement prévu sous forme de don de la République fédérale d’Allemagne, via sa banque de développement KfW, pour un montant de 9,739 milliards de francs CFA, avec une contrepartie togolaise sur le budget de l’État qui s’élève à 3,410 milliards de francs CFA. « Ce projet vise spécifiquement à renforcer les compétences entrepreneuriales des jeunes, à booster la compétitivité et accroître les parts de marché des TPME des jeunes et à augmenter le volume des financements aux jeunes entrepreneurs« , indique le ministre Sani Yaya. De plus, « Ce projet concrétise l’une des ambitions de la Feuille de route gouvernementale 2020-2025, notamment la réforme quatre, qui vise à mettre en œuvre des plans d’accompagnement aux TPME à travers la facilitation d’accès au financement et au foncier. », selon l’argentier du gouvernement Victoire Tomégah-Dogbé.

Études de faisabilité pour 20 000 logements sociaux

Le deuxième accord de financement, portant sur des études du Programme de construction de 20 000 logements à coûts abordables au Togo, couvre un montant réparti sous la forme d’un prêt d’environ 2,9 milliards FCFA et d’un don d’environ 128 millions FCFA.

Cette assistance technique devrait notamment faciliter la structuration du projet (au plan juridique et institutionnel) et baliser la voie à son démarrage rapide, notamment en prenant en charge les études de viabilisation du site pilote de Kpomé.

« Ces deux interventions du Groupe de la Banque témoignent de notre disponibilité à accompagner le Gouvernement togolais dans la réalisation de projets structurants pour le développement économique et social durable et inclusif. C’est pourquoi nous exhortons l’ensemble des acteurs impliqués dans la mise en œuvre de ces projets et programmes à ne ménager aucun effort dans l’atteinte des objectifs de ces interventions« , a indiqué Wilfrid Abiola.

Notons que les deux accords sont signés trois jours seulement après que la BAD a déployé au Togo sa plateforme RASME, qui facilite le suivi des projets de la banque sur le territoire.

Ces nouveaux engagements vont renforcer le portefeuille d’intervention de l’institution financière au Togo, qui jusqu’à récemment, s’élevait à 310,34 millions d’euros (environ 203 milliards FCFA).

Source : Togo First

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication