Politique

« Nous sommes fatigués par votre arrogance « , Robert Dussey

S’exprimant jeudi 21 septembre, à la tribune de la 78è session de l’Assemblée générale de l’ONU, Robert Dussey a prononcé un discours incisif, sous les applaudissements d’un auditorium clairsemé.

Au nom du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, a dénoncé le fait que l’Afrique ait joué jusqu’alors, les rôles de second plan dans la dynamique d’évolution du monde.

Le message est clair : l’Afrique ne veut plus des ingérences extérieures, et veut rester elle-même et maître de son destin. 

Dans son intervention, le chef de la diplomatie togolaise a en effet insisté sur le fait que le continent a besoin d’un « partenariat respectueux, de la stricte dignité de chacun ».

« Nous voulons être vos partenaires et non vos sujets, nous voulons servir nos peuples et non servir des intérêts étrangers », fait-il savoir

Il souligne tout de même : « Cette nouvelle dynamique n’est dirigée contre personne. Elle est l’expression d’une Afrique nouvelle, d’une Afrique africaine, d’une Afrique qui se veut libre, indépendante, souveraine et maître d’elle même ».

Se faisant le porte-voix d’une jeunesse résolument engagée auprès des puissances étrangères, le chef de la diplomatie togolaise a lancé à la tribune de l’ONU que le continent est épris d’un partenariat nouveau.

« En somme, pour la jeunesse africaine, ses mots sont clairs : nous sommes fatigués par le paternalisme, nous sommes fatigués par votre mépris de nos opinions publiques, votre mépris de nos populations et de nos dirigeants, nous sommes fatigués par votre condescendance, par votre arrogance, nous sommes fatigués…nous sommes fatigués…et nous sommes fatigués », a conclu Prof. Dussey.

Lire ci-dessous, l’intégralité du discours :

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication