Life Style

Saint-Valentin : « J’ai fini à l’hôpital à cause de mes faux cils »

Scintiller le soir de la Saint-Valentin, c’est le rêve de presque toutes les femmes. Beaucoup font donc recours aux faux ongles, faux cils et soins du visage. Mesdames, si ces artifices peuvent contribuer à créer un regard renversant dont vos cavaliers se souviendront longtemps, ils ne sont tout de même pas sans danger.

A en croire le dermatologue Séfako Akakpo, la pose de faux ongles, de faux cils peut présenter des risques pour la santé.

Selon la spécialiste, ces accessoires présentent des risques pour les yeux s’ils sont mal placés ou utilisés trop souvent.

La pose régulière de faux cils alourdit les 200 cils naturels au-dessus de l’œil et provoquer, à terme, leur chute temporaire ou permanente, renseigne une récente étude, menée par des chercheurs américains.

Adepte des extensions de cils depuis près d’un an, renseigne BBC Afrique, une congolaise n’avait jamais imaginé qu’elle pourrait développer un type d’allergie en pratiquant cette procédure.

La jeune dame rapporte qu’à la veille de la Saint-Valentin, trois heures après la procédure, ses paupières ont commencé à devenir rouges, gonflées et douloureuses .

« J’ai fini à l’hôpital à cause de mes faux cils »

Au Togo, aucune réglementation ne détermine qui est habilité à poser des extensions de cils ni quels produits peuvent être utilisés.

De la nécessité donc pour les femmes de choisir les esthéticiennes qui ont une bonne réputation et dont la structure dispose d’une véritable expérience.

Bonne fête aux amoureux !

Pour vos portraits, pub et couvertures médiatiques… Joignez-nous au (+228) 90243980 / 70223686

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication