Economie

Sanctions de la CEDEAO contre le Niger : l’OTR suspend toute transaction commerciale avec Niamey

Les transactions commerciales entre Lomé et Niamey sont suspendues depuis le 1er août 2023 par l’Office togolais des recettes (OTR). La décision, officialisée via un communiqué de l’administration fiscale, fait suite aux sanctions économiques prises contre ce pays, lors du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO à Abuja, le 30 juillet 2023.

« Les transactions commerciales et de service de transit en provenance ou à destination du Niger sont suspendues jusqu’à nouvel ordre », souligne le communiqué signé de Philippe Kokou Tchodié, Commissaire Général de l’OTR, rendu public en fin de semaine dernière.

45879otr tf

Cette décision devrait sans doute porter un coup aux flux commerciaux entre les deux pays. Selon les statistiques compilées par l’Organisation des Nations unies (ONU), en 2019, le Togo a exporté pour plus de 80 millions $ de marchandises vers le Niger qui était en cette période, le 4è marché d’exportation du Togo.

Pour rappel, les sanctions de la CEDEAO sont prises suite au renversement du Président Mohamed Bazoum qui avait officiellement pris les commandes du pays en avril 2021. La démarche vise à obliger les putschistes à rétablir le dirigeant déchu dans ses droits.

Source : Togo First

About author

Directeur de Publication / Contact : +22890243980