Economie

Semaine Africaine de la Microfinance : le gotha africain de la finance inclusive s’invite à Lomé en octobre, ouverture des inscriptions

Au Togo, les choses se précisent pour la Semaine Africaine de la Microfinance (SAM 2023), prévue du 16 au 20 octobre, avec l’ouverture des inscriptions pour cette rencontre internationale.

Événement biennal de 5 jours dédié au développement de l’inclusion financière en Afrique, ce salon se définit comme la plus grande conférence en finance inclusive d’Afrique. Il est organisé depuis 2013 par le Réseau des Institutions Africaines de Microfinance (MAIN) dont le siège se trouve à Lomé, et l’Appui au Développement Autonome (ADA), une ONG luxembourgeoise qui utilise la finance inclusive pour aider les populations vulnérables en Afrique, Amérique centrale et Asie du Sud-Est.

Après le lancement de la 1ère SAM en 2013 à Arusha en Tanzanie, suivi d’une 2ème édition en 2015 à Dakar au Sénégal, une 3ème en 2017 à Addis-Abeba en Éthiopie, une 4ème à Ouagadougou au Burkina Faso en 2019, et la dernière édition en 2021 à Kigali au Rwanda qui a rassemblé près de 700 participants, c’est Lomé, la capitale togolaise, qui accueille la 6e édition de cet événement.

 Cette édition est soutenue par le gouvernement togolais à travers le ministère de l’Inclusion financière et de l’Organisation du secteur informel et le FNFI, bras armé de l’exécutif sur les questions d’inclusion financière.

« La SAM 2023 marquera, c’est l’espoir de tous les acteurs impliqués, une importante étape pour le développement et la stratégie du secteur de la finance inclusive dans toute la région de l’Afrique de l’Ouest, » espère Mazamesso Assih, la ministre de l’Inclusion financière et de l’Organisation du secteur informel. 

Conférences, networking, formation, Foire aux investisseurs, village des innovateurs, « la SAM sera une belle occasion de réunir tous les acteurs importants pour une réflexion commune sur la stratégie régionale afin de faire avancer et faciliter le secteur, » promet-elle. 

Selon les organisateurs, près de 1 000 professionnels du secteur de la finance inclusive sont attendus en octobre au Centre international des conférences de Lomé pour le SAM 2023, qui se positionne comme une plateforme d’échange et de partage des meilleures pratiques, ouvrant «des discussions approfondies sur les innovations, les technologies et les stratégies visant à renforcer l’accès aux services financiers pour les populations souvent exclues des systèmes traditionnels». 

Les inscriptions, ouvertes à partir de ce jeudi 10 août 2023, permettront aux participants de réserver leur place à ce rendez-vous international, et de se connecter à des experts, des praticiens et des leaders d’opinion dans le domaine de la microfinance et de l’inclusion financière, invités pour l’occasion, apprend-on. 

Pour rappel, au Togo, le taux d’inclusion financière est passé de 82,72 % à 85,72 % de 2021 à 2022, en hausse de 3 points de pourcentage. Au sein de l’espace UEMOA, le pays devance le Bénin (85,52 %), et la Côte d’Ivoire (82,2 %), le plaçant en première place.  Une belle réussite que les autorités togolaises compte bien partager au cours de cette semaine charnière. « Au Togo, la thématique de l’inclusion financière est une priorité. Le taux de bancarisation est élevé par rapport aux pays voisins de la région. Nous partagerons d’ailleurs notre expérience avec les acteurs régionaux dans la mise en place de bonnes pratiques,»  a déclaré la ministre de tutelle. 

S’inscrire ici à l’évènement.

Source : Togo First

About author

Directeur de Publication / Contact : +22890243980