Entrepreneuriat

Togo : campagne d’initiation à l’entrepreneuriat et pluie de récompenses dans le Zio

À Tsévié, ville située à 30 minutes de Lomé, s’est clôturée hier, mercredi 13 septembre, la première étape d’une grande Campagne préfectorale d’initiation à la culture entrepreneuriale, lancée par l’association « Femmes Vaillantes pour le développement (FVD) »autour du thème : « Ensemble, promouvons l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes pour leur autonomisation ». La campagne, qui couvre septembre et octobre, bénéficie de l’appui technique et financier de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), sponsor officiel, avec pour parrain Kodzo Adedze.

La première étape a été marquée par trois jours de formations, d’échanges d’experts et de témoignages, notamment sur la manière d’élaborer un plan d’affaires et de mobiliser des financements pour un projet. Quelque 400 jeunes de la localité ont été mobilisés dans le cadre de ces travaux.

« La première étape, c’est celle de la commune Zio 1. Pour les étapes suivantes, nous irons dans les autres communes, à savoir la commune Zio 2, la commune Zio 3 et enfin la commune Zio 4 », a expliqué Eugénie Gbagbe, à la tête de l’association FVD. « Nous allons suivre ces jeunes pour les aider à réaliser leurs ambitions et participer au développement de leur localité et de leur pays. », ajoute-t-on.

Cinq projets encouragés

Pour ce premier round, dans le Zio 1, cinq lauréats ont été récompensés pour leurs projets entrepreneuriaux, sélectionnés par le jury parmi 10 projets finalistes étudiés. Les projets primés couvrent divers domaines, de la production de melons à la fabrication de jupes spécialisées pour les écolières. 

Tchalla Bassirou, porteur d’un projet de production de melons, a décroché le premier prix, doté d’une cagnotte de 500 000 FCFA. Son prix lui a été décerné par Kodjo Adedze, ministre d’Etat, chargé de l’urbanisme, et parrain de l’événement.

Il est suivi de Gonçalves Déla, porteuse d’un projet d’unité de production de jupes spécialisées pour les écolières, qui décroche 300 000 FCFA (plus un lot spécial d’une machine à coudre promis par le parrain de l’événement). Agossou Assou décroche le 3è prix, une enveloppe de 250 000 FCFA, pour un projet de production de Papayes “solo”.

« J’ai décidé depuis l’année passée de lancer ma production [de papayes, ndlr]. Cette formation était une chance pour moi, de venir exposer l’idée que j’avais en moi. Voilà, je l’ai fait, et cela a marché. », se réjouit le premier prix, Tchalla Bassirou. « Je vais encore m’agrandir. Pour cette saison, ce prix aussi va me permettre d’élargir mon champ.« , ajoute-t-il.

1 Zio

La prochaine étape doit concerner la commune Zio 2, qui a comme cible, 250 jeunes. Au total, la campagne ambitionne de toucher 1000 jeunes dans la préfecture.

Source : Togo First