Société

Togo : la 16è université du notariat d’Afrique s’ouvre à Lomé

16e universite du notariat africain 2

Initiée par la Commission des affaires africaine (CAAF) de l’Union Internationale du Notariat Latin (UINL) dont de la chambre nationale des notaires du Togo est membre, la 16è Université du Notariat d’Afrique s’est ouverte mardi 11 juillet dans la capitale togolaise.

Cinq jours…Voilà le temps nécessaire que se sont donnés des notaires et leurs collaborateurs issus des notariats d’Afrique, notamment des pays francophones, pour échanger autour du thème principal : « Les régimes matrimoniaux en Afrique ».

Les travaux ont été ouverts par le ministre de la Justice, Puis Agbétomey et son collègue de l’Urbanisme, Me Koffi Tsolényanou qui est par ailleurs un ancien président de la Chambre nationale des notaires du Togo.

A en croire Me Ebezou Tcha Plinga, nouveau président du la Chambre nationale des notaires du Togo, ce rendez-vous annuel est une occasion du donner et du recevoir, de mise à jour des connaissances, de partage d’expériences dans un esprit convivial et confraternel.

« Le notaire est le premier conseiller juridique du citoyen, c’est celui qui est proche de la famille. Donc aujourd’hui avec les innovations en matière juridique et en communication, le notaire a besoin de se mettre à jour pour pouvoir bien conseiller les usagers du droit. Il faut que nous soyons au parfum de tout pour pouvoir mieux conseiller nos concitoyens », a-t-il souligné.

Pour ce dernier, il s’avère donc nécessaire voire indispensable « d’outiller les notaires d’Afrique et d’ailleurs, en formations de haut niveau sur des thématiques intéressant la profession et par des partages d’expériences, afin de leur permettre de répondre avec professionnalisme aux besoins de l’usager du droit ».

Pour sa part, le ministre de la Justice, Puis Agbétomey, a invité ses confrères à beaucoup plus d’esprit d’ouverture, de savoir-faire et de la disponibilité pour que la rencontre de Lomé soit des plus fructueuses et riche en leçons au regard des thématiques inscrites à l’ordre du jour.

« Notaire de tous les pays, les populations attendent beaucoup de vous dans la société. Mettez tout en œuvre pour donner à ce peuple, la satisfaction totale qu’exige votre profession, c’est ainsi que vous contribuerez également à bâtir nos cités », a-t-il lancé.

Pour rappel, c’est la seconde fois que le Togo abrite l’université de la Commission des Affaires Africaines de l’Union Internationale du Notariat. 

La 17è édition est prévue en 2024 au Bénin.

About author

Directeur de Publication / Contact : +22890243980