Economie

Togo : l’État veut attirer plus d’investissements dans la filière sésame

Au Togo, des experts planchent sur la mise en place d’une stratégie pour attirer les investissements dans la filière Sésame, et renforcer la compétitivité dans ce sous-secteur agricole. Le ministère de la promotion de l’investissement et celui en charge de l’agriculture, collaborent à cet effet, dans le cadre de l’Initiative Sésame, avec l’appui de la Facilité pour la Réforme du Climat d’Investissement (ICR) de la Coopération Allemande (GIZ).

Un document préliminaire a fait l’objet d’une validation en ce sens, le 20 janvier dernier, à la faveur d’une rencontre dans la Salle de Conférence du Ministère de la Promotion de l’Investissement.

C’est le fruit d’une étude en deux phases: elle a consisté en premier lieu, à identifier les défis de la filière sésame (le manque de structuration des professions de la filière, le déficit de maîtrise des techniques de production par les agriculteurs, et le coût élevé des intrants) ; et deuxièmement, à rédiger un diagnostic stratégique couplé d’entretiens avec divers experts de la filière.

Un plan en 3 axes 

Selon le diagnostic stratégique, trois grandes lignes d’action sont d’ores et déjà proposées pour développer et renforcer la compétitivité de la filière à savoir : l’amélioration de la connexion aux marchés et le renforcement des partenariats ; le support aux bonnes pratiques (production bio) ; et le support à la transformation primaire.

Suite à ces travaux, la prochaine étape pour la task force, consistera à rédiger le plan d’action, avec à terme, la mise en place d’une stratégie de promotion de la filière et d’attraction d’investisseurs au Togo. 

Pour rappel, selon les données de 2019, la filière sésame faisait partie des plus gros pourvoyeurs d’emploi dans le domaine agricole au Togo, avec les filières Soja et Ananas. 

Source : Togo First

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication