Economie

Togo : un nouvel abattoir moderne pour booster l’industrie de la viande dans la préfecture des Lacs

L’industrie de la viande dans la préfecture des Lacs et dans les localités environnantes vient de recevoir un élan significatif avec l’inauguration d’un nouvel abattoir moderne. Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire Générale de la Présidence de la République, et Myriam Dossou d’Alméda, Ministre du Développement à la Base, ont dévoilé ces infrastructures en présence de Me Aquéréburu Coffi Alexis, Maire de la commune des Lacs 1, le 02 juin dernier. 

Cette réalisation est le fruit d’une promesse du Chef de l’État en réponse aux besoins de la population locale, a indiqué la SG de la Présidence.

1 maison

L’abattoir moderne de Hemazo desservira les préfectures des Lacs, Yoto, Vo, Bas Mono et des localités frontalières, dont Grand Popo au Bénin. L’infrastructure, réalisée par le Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV), comprend des bureaux, une chambre froide, une salle d’abattage, une salle de vente de la viande, une salle de traitement des animaux, ainsi que des installations sanitaires.

1 inauguration

Présentes lors de la cérémonie d’inauguration, les communautés ont exprimé leur gratitude pour cette avancée significative qui facilite le travail des acteurs de la filière viande dans des conditions optimales. Ces nouveaux équipements, qualifiés de « joyaux » par leurs bénéficiaires, sont de véritables leviers de croissance pour l’industrie de la viande régionale, souligne-t-on.

Au-delà de la préfecture des Lacs, la relance de l’industrie de la viande se confirme peu à peu avec l’évolution prometteuse des chantiers d’abattoirs à Kpalimé, Sokodé et Kara. Ces efforts de modernisation, conjugués aux futurs projets à Atakpamé, Niamtougou et Dapaong, traduisent la volonté du gouvernement togolais d’optimiser sa filière viande.

About author

Blaise AKAME / Directeur de Publication