People

Valoriser la mémoire de Bella Bellow : voici 5 initiatives proposées par l’écrivain Didier NAGBE

Cinquante après sa disparition tragique, que faire pour la pérennisation de l’héritage culturel laissé par Bella Bellow ? La question préoccupe l’écrivain et juriste Didier NAGBE. Alors que les festivités marquant les 50 ans de commémoration du décès de la diva togolaise se poursuivent, ce dernier encourage les autorités togolaises à faire davantage. Dans une publication sur sa page Facebook, M. NAGBE propose cinq initiatives à prendre pour « valoriser la mémoire » de celle dont les chansons continuent d’inspirer des artistes à l’échelle internationale. Découvrez !

« Sans exagérer je pense que Bella Bellow pourrait figurer parmi le Top 3 des artistes togolais de tous les temps.

À cette heure 10 décembre 1973, elle avait certainement déjà rendu l’âme. 50 ans après son décès tragique, son héritage musical n’a jamais été altéré.

Les grandes nations ont des icônes et cela contribue au renforcement du sentiment national. Ces icônes sont d’ailleurs souvent, des éléments de leur « nation branding ».

Voici 5 initiatives que notre pays pourrait prendre pour valoriser sa mémoire:

1- Réaliser un film inspiré de sa vie et de son histoire

2- Initier un prix musical d’envergure international portant son nom

3- Réaliser un monument national la représentant et des édifices d’importance nationale portant son nom.

Au passage, bravo au Professeur KOKOROKO pour la scène portant son nom à l’ Université de Lomé.

4- Encourager les œuvres de l’esprit blasonnant l’exubérance de ses réalisations. Les professionnels des arts, les universitaires et toute personne à son niveau devrait pouvoir s’y mettre.

5- Intégrer son nom ou son histoire dans les curriculas scolaires ou académiques. Ne serait-ce que de simples phrases faites avec son nom dans un cours de grammaire pourraient contribuer à forger un certain sentiment d’appartenance ou un esprit patriotique bien souvent absent.

Je ne dis pas que rien n’est fait. Mais j’encourage à faire davantage. Si ces initiatives ou actions existent déjà, peut-être qu’elles ne sont pas assez connues. Nous devons les promouvoir encore plus.

Ce qu’il faut préciser enfin est que, ce n’est pas tant pour l’illustre disparue ou sa famille que ces actions pourraient être bénéfiques mais pour notre pays. Notre héritage musical n’est pas négligeable. Il nous revient d’en être fiers. On voit dans certains pays des artistes qui, sans avoir la carrure de la BB ont été ou sont célébrés au-delà de la normale. Nous n’exagérons pas si nous reconnaissons que Bella Bellow fut une grande artiste et mérite d’être célébrée à la hauteur de son rang. Et même si nous exagérons, cela ne saurait être une faute « .

About author

Directeur de Publication / Contact : +22890243980