Entrepreneuriat

Togo : une cinquantaine d’innovations identifiées à « potentiel commercial élevé »

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCI-Togo) a dévoilé, mardi 2 juillet à Lomé, les résultats d’une étude dédiée à la recherche et à l’innovation, visant à encourager les jeunes inventeurs et innovateurs togolais.

Environ 48 inventions et innovations ont alors été sélectionnées pour leur pertinence et leur potentiel commercial élevé. Le but désormais est de valoriser ces découvertes sous forme de produits marchands et de créer des opportunités de transfert de technologie et d’investissement pour les bailleurs de fonds.

« Au Togo, les gens se battent en matière de recherche et sont souvent seuls. Ils produisent des résultats pertinents, mais n’ont pas les moyens de se faire connaître ou de les valoriser », a indiqué Nathalie Bitho, présidente de la CCI-Togo, soulignant l’importance de soutenir les chercheurs togolais.

Une Unité de Recherche et d’Innovation

Afin de faciliter la mise en relation entre les chercheurs et les opérateurs économiques, la CCI-Togo a lancé dans la foulée l’Unité d’implémentation des résultats de recherches et de l’innovation au Togo (UIRRI).

La structure aura pour mission de valoriser les résultats de recherches et d’implémenter les innovations, servant ainsi de pont entre les inventeurs, les investisseurs et les autres acteurs économiques.

Par ailleurs, la Chambre de Commerce et d’Industrie a indiqué qu’une formation en rédaction de projets de recherche et en acquisition de financements extérieurs sera organisée pour les chercheurs et innovateurs.

Celle-ci couvrira des domaines tels que la rédaction de projets, le management de projets et la propriété intellectuelle. Cette année, 45 chercheurs de l’Université de Lomé, inventeurs et innovateurs, ont été bénéficiaires de ce programme.