Economie

Togocom et Moov Africa : plus de 60% des abonnés pointent la cherté des services 

Togocom_Moov_togopeople

Au Togo, au moins 64% des consommateurs sont insatisfaits des services de communications électroniques fournis par les deux principaux opérateurs à savoir Togocom et Moov Africa. C’est ce que révèle une enquête de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), réalisée sur la période du 30 mai au 17 juin 2022 sur l’ensemble du territoire national. Et l’insatisfaction est liée entre autres à la cherté, la qualité et l’indisponibilité des services. 

Dans le détail, rapporte le régulateur, 78% des clients de Togo Telecom (TGT) et 68% de Group Vivendi Africa Togo (GVA), pointent la cherté des services que leur proposent les opérateurs. 40% de clients GVA et 32% de TGT dénoncent des problèmes de qualité des services

Sur l’indisponibilité des services 42% des abonnés GVA et 32% TGT ne sont pas satisfaits.

Les clients des opérateurs mobiles Togocel (75%) et Moov Africa Togo (64%), suite à l’enquête, évoquent les mêmes manquements que ceux des fournisseurs d’internet, selon le gendarme des communications électroniques et des postes au Togo. 

En plus, ils se sont plaints « des réceptions de messages intempestifs à caractère publicitaire, d’épuisement anormal des forfaits et des délais longs de réparation des dysfonctionnements ».  

Selon le régulateur, les différents ressentis exprimés par les consommateurs sont en phase avec les études qu’il a réalisées sur les tarifs et les mesures de qualité de service (QoS) et qui ont été publiées récemment.

A la suite de ces résultats, l’ARCEP appelle les opérateurs mobiles et fixes à « plus d’investissements pour améliorer la qualité et la disponibilité des services et à davantage d’efforts pour la baisse des tarifs, notamment pour les services mobiles qui demeurent toujours parmi les plus chers de la zone UEMOA en entrée de gamme ».

About author

Directeur de Publication / Contact : +22890243980