Santé

« Il nous arrive d’avoir 12 femmes pour une salle d’accouchement de 4 places », Association des sages-femmes du Togo

Leyla Tchagnao_togopeople

Au Togo, les sages-femmes sont confrontées à d’énormes difficultés dans l’exercice de leur profession. L’on déplore le manque d’effectif, d’équipements modernes mais aussi un nombre limité d’hôpitaux et de dispensaires.

« La plus belle fille au monde ne peut donner que ce qu’elle a. Avec les moyens disponibles, nous essayons de faire de notre mieux pour assumer notre mission. Il nous arrive d’avoir 12 femmes en travail pour une salle de 4 places », affirme tout de même Leyla Tchagnao, présidente de l’Association des sages-femmes du Togo (ASSAFETO), comme relayé par le site Republicoftogo.

Le Togo ne compte que 1043 sages-femmes travaillant dans le secteur public, souligne la même source.

Un effectif très maigre, eu égard de leur mission salvatrice.

Pour rappel, la sage-femme assure la surveillance et le suivi médical de la grossesse.

Elle assure, en toute autonomie, la surveillance du travail et de l’accouchement.

Et au-delà de tous ces aspects, la sage-femme accompagne les femmes tout au long de leur vie.